Comment bien choisir son rameur ?

Les rameurs sont des équipements Indoor à entrainement efficace et à la fois amusant. Conçus non seulement pour vous aider à perdre du poids, ces machines vous aident à renforcer votre endurance, votre force et à améliorer la souplesse de votre corps.

Simple d’utilisation, ces appareils sollicitent pourtant près de 90% des vos muscles. Les mouvements de tirage combinés avec la pression exercée sur les pédaliers font travailler aussi bien le haut que le bas de votre corps et essentiellement les muscles du dos, des bras, des jambes et des abdominaux.

Si vous avez l’intention d’acquérir un rameur, voici quelques conseils à suivre afin de tirer bons résultats de votre investissement.

Rameur scandinave.

Choisir le bon rameur

Le système de tirage

Rameur et système de tirage.

Le système de tirage le plus courant est le tirage central. Une simple rame rend vos mouvements de propulsion plus fluides et moins complexes. Un rameur à traction central est parfaitement adapté pour des entrainements cardiovasculaires ou pour améliorer votre endurance en général. Il est facile d’utilisation et sa prise en main est plus rapide.

Les rameurs scandinaves, quant à eux, disposent de deux rames placées de chaque coté. Les mouvements effectués sont similaires à ceux d’un aviron. Ces rameurs sont simples d’utilisation mais requièrent un temps d’adaptation pour les débutants. Une fois les gestes synchronisés, les tractions vous permettent de vous concentrer sur le travail de certains muscles bien ciblés (bras, cuisse, mollets, épaule...).

Rameur et pédales.

Le système de résistance


  • Freinage magnétique : Techniquement, ce type de freinage fait appel à un système de rupture des aimants pour générer de la résistance. Ils sont faciles à entretenir, assurent des mouvements fluides et sont souvent plus silencieux. Le freinage magnétique peut se faire manuellement ou de manière motorisée, en le contrôlant à partir de la console de votre appareil.
  • Résistance à eau : ces types de rameurs sont plus récents et vous offrent une expérience de rame qui se rapproche le plus de la réalité, la résistance est constance tout au long de l’entrainement. Ces rameurs sont des plus silencieux, avec un bruit de l’eau placée dans le réservoir doux et souvent appréciable. Les rameurs à eau nécessitent également très peu d’entretien.
  • Freinage hydraulique : Les rameurs hydrauliques sont adaptés aux petits budgets. Ils sont généralement moins couteux comparés aux autres modèles et de plus petites tailles. Ils sont donc plus faciles à installer chez soi. La résistance hydraulique offre des mouvements fluides mais ne fournit pas des sensations réalistes d’aviron.
  • Résistance à air : On retrouve ce type de résistance le plus souvent dans les salles de sport. Les mouvements exercés sont fluides. Cependant ces rameurs ne sont pas des plus silencieux et conviennent donc moins à un usage domestique.

Bien utiliser son rameur

Bien utiliser son rameur.

Avant de vous servir de votre rameur, nous vous recommandons, comme pour toutes pratiques sportives de vous échauffer une vingtaine de minutes, pour éviter toutes déchirures de muscles. N’oubliez pas de régler l’appareil selon votre niveau. Si vous êtes débutant, il vous sera difficile de démarrer avec un réglage intense.

Toute traction doit être démarrée en exerçant une pression sur les pédaliers avec vos jambes et ensuite effectuer le tirage. Ces mouvements vous permettent de muscler à la fois vos quadriceps et vos fessiers. Une fois les jambes bien tendues et droites, vos bras entrent en jeux. Pliez vos coudes et tirez les vers l’arrière sans les écarter. Vous finissez les mouvements en revenant à la position de départ, cette fois-ci en tendant les bras et fléchissant les genoux. Il est très important, dans vos mouvements, de ne pas pencher votre dos en arrière et de garder une posture droite au maximum de votre dos.