Comment choisir un vélo électrique ?

Un vélo électrique (VAE) est devenu de nos jours une excellente alternative pour se déplacer en ville. Ces 2 roues à assistance électrique disposent d’un moteur électrique et d’une batterie vous permettant de vous déplacer plus rapidement avec moins d’effort.

Face aux embouteillages, aux problèmes de stationnement ou encore de pollutions, nombreuses sont les personnes qui optent pour un vélo électrique pour aller au bureau, pour faire les courses ou encore se balader.

Vélo électrique.

Le moteur du vélo électrique

Vélo électrique bleu.

Ne vous détrompez pas ! Une assistance électrique ne signifie en aucun cas que que vous n’allez plus pédaler. Car, en effet, ces types de vélo possèdent un capteur magnétique qui détectent vos mouvements de pédalage et la puissance du moteur sera automatiquement ajustée en fonction de celle-ci. Le moteur peut atteindre jusqu’à 25km/h, une vitesse réglementée par les normes européennes. Si cette vitesse est dépassée, l’assistance est interrompue et le pédalage prend le relai, le vélo peut donc rouler au delà des 25km/h mais sans assistance.

Un VAE est souvent muni d’un moteur d’une puissance de 250W. Vous pourriez emprunté les voies cyclables sans soucis et vous n’aurez pas besoin de l’immatriculer. Le port du casque n’est pas obligatoire (mais bien sûr fortement recommandé pour votre sécurité). Si la puissance du moteur excède 250W, le vélo est considéré comme un motocycle, il devra donc être immatriculé ; assuré et équipé impérativement d’éclairages, sonnettes avec le port du casque obligatoire.

Le batterie du vélo

Vélo électrique bleu.

Le moteur n’est pas l’unique composante d’un VAE. Ce dernier est également équipé d’une batterie rechargeable dont l’autonomie peut varier entre 20 à 60km selon les modèles. Le niveau de charge de la batterie est également influencé par d’autres facteurs : votre poids, le type de chemin emprunté, les conditions météorologiques, le niveau d’assistance choisi... Si la batterie est entièrement consommée en route, il faudra continuer le pédalage sans assistance électrique pour rouler.

L’autonomie de la batterie est calculée en fonction de sa capacité. Si votre vélo est équipé d’une batterie de 36V/10Ah, sa capacité sera donc de 360Wh (36x10). Cela signifie qu’elle vous fournira 360Wh pendant 1 heure de trajet. Pour un VAE classique doté d’un moteur de 250W, nous vous conseillons donc une batterie de 24V (au moins) qui vous permettra de rouler 25km sans difficulté. Si les chemins empruntés sont plus techniques ou en pente, nous recommandons un vélo électrique avec batterie 36V qui vous fournira plus d’énergie et de puissance.

L'emplacement du moteur électrique

Vélo électrique bleu.

Avant, arrière ou au pédalier, à chacun ses avantages et ses inconvénients :

  • Moteur roue avant : cet emplacement du moteur à pour avantage d’être plus facile à monter et moins coûteux. Il sera compatible avec n’importe quel cadre de votre vélo (il faudra penser tout de même à renforcer les bacs de fourche). Si la batterie est installée à l’arrière du vélo, le moteur situé à l’avant vous permet d’avoir une meilleure répartition au niveau du poids. Ce type de vélo convient parfaitement pour des trajets fluides, sur chemins plats et vous offre moins de performances dans des pentes.
  • Moteur roue arrière : Le moteur est lié au dérailleur du vélo et vous offre plus de puissance. Ce type de moteur est adapté lorsqu’on sollicite fréquemment et progressivement l’accélérateur, il est donc idéal pour une utilisation urbaine.
  • Moteur pédalier : le moteur est situé au milieu du vélo, le poids est mieux équilibré. Une solution plus couteuse mais incontournable pour un vélo sportif. Si vous avez l’intention d’emprunter des trajets en montage ou des parcours avec des pentes prononcées, le moteur pédalier est ce qu’il vous faut.

Un vélo électrique reste une solution écologique et économique pour se déplacer. Il connait de plus en plus de succès dans le monde entier. Les fabricants des VAE ne manquent pas d’imagination, ces caractéristiques techniques et esthétiques ne cessent d’évoluer pour nous offrir plus de rendement et de puissance. L’assistance électrique ne se limite pas au vélo de ville. Nous la retrouvons aussi bien sur des VTT, que sur des vélos de courses, pour satisfaire tous les besoins.

Vous parcourez de longs trajets au quotidien avec votre vélo standard et vous n’en pouvez plus, sachez que vous avez également la possibilité de l’équiper en assistance électrique grâce à un kit d’électrification.